Skip to main content
FinancierInvestir

L’impact de l’inflation sur le marché immobilier belge.

Nico, consultant en immobilier, aime traiter d’un « sujet brûlant ». L’inflation est également très élevée et de nombreuses personnes ont peur de perdre leur capital ou de faire un mauvais choix sur le marché boursier. Mais saviez-vous que l’immobilier est en fait l’investissement idéal en période de forte inflation ? Nous nous ferons un plaisir de vous l’expliquer.

Qu’est-ce que l’inflation ?

L’inflation est un terme utilisé pour décrire l’augmentation du niveau général des prix des biens et des services dans une économie. En cas d’inflation, le pouvoir d’achat de la monnaie diminue avec le temps. Si vous décidez de ne pas investir votre argent, l’inflation peut avoir de graves conséquences sur votre capital. . Bien que l’inflation soit souvent considérée comme négative, elle peut également avoir des effets positifs sur le marché immobilier belge.

La première conséquence, la plus évidente, est la baisse du pouvoir d’achat. Cela signifie que vous pouvez acheter moins avec le même argent qu’auparavant. Par exemple, si vous disposez de 1 000 euros et que l’inflation est de 3 % par an, votre argent perdra 3 % de pouvoir d’achat chaque année. Au bout de dix ans, le pouvoir d’achat serait passé de 1000 € à 744 €.

Une autre conséquence est que les rendements des comptes d’épargne et autres investissements sont souvent inférieurs à cet amortissement lui-même. Cela signifie que même si vous placez votre argent sur un compte d’épargne, vous perdez toujours de l’argent à cause de l’inflation. Par exemple, si l’inflation est de 5 % et que le rendement du compte d’épargne est de 1 %, vous perdez tout de même 4 % de pouvoir d’achat.

Une troisième conséquence est qu’elle affecte les taux d’intérêt. Lorsque l’inflation augmente, les banques centrales ont tendance à relever les taux d’intérêt pour la maîtriser. Cela pourrait entraîner une hausse des coûts des prêts, des hypothèques et d’autres formes de crédit. Cela peut avoir un impact négatif sur la planification financière et le mode de vie des individus et des familles.

Enfin, elle peut également avoir un impact négatif sur le marché boursier. Si les actions sont souvent un bon moyen de lutter contre l’inflation, celle-ci peut également entraîner une augmentation des coûts pour les entreprises, une hausse des prix des matières premières et une diminution des marges bénéficiaires. Cela peut entraîner une chute du marché boursier, réduisant ainsi la valeur de votre capital.

Cette dévaluation monétaire constitue donc une préoccupation sérieuse à plusieurs niveaux pour les personnes qui cherchent à protéger leur capital. Si vous décidez de ne pas investir, cela peut entraîner une baisse de votre pouvoir d’achat, une diminution du rendement des comptes d’épargne, une augmentation du coût des prêts, des hypothèques et des autres crédits, ainsi qu’un impact négatif sur le marché boursier. Il est donc important de bien gérer son capital et d’envisager d’investir dans des actifs offrant une bonne protection.

Nico Standeart, consultant chez Fjord REDComment puis-je protéger mon capital ?

L’une des principales façons dont l’inflation peut affecter le marché de l’immobilier est l’augmentation de la valeur des biens immobiliers. La hausse de l’inflation entraîne celle des prix des matières premières et des matériaux de construction. Cela pourrait entraîner une augmentation des coûts de construction et, en fin de compte, des prix de l’immobilier pour les nouvelles constructions. Cela peut faire de l’immobilier une option d’investissement plus intéressante que d’autres formes d’investissement, telles que les comptes d’épargne ou les obligations.

En outre, elle peut stimuler la demande de biens immobiliers. Si le taux d’inflation augmente, les taux d’intérêt peuvent également augmenter, ce qui signifie que les prêts et les hypothèques deviennent plus chers. Cela pourrait encourager les acheteurs potentiels à agir rapidement et à investir dans l’immobilier avant que les taux d’intérêt n’augmentent davantage. Cela pourrait stimuler la demande de biens immobiliers et faire encore augmenter les prix de l’immobilier.

Un autre avantage d’investir dans l’immobilier pendant une période de forte inflation est que l’immobilier est un actif fixe et donc moins sensible à l’inflation que, par exemple, l’argent en banque. L’inflation peut rapidement réduire la valeur de l’argent, alors que l’immobilier peut continuer à prendre de la valeur, ce qui permet aux investisseurs immobiliers de mieux protéger leur argent de l’impact de l’inflation.

Enfin, l’immobilier peut également constituer une excellente option pour les investisseurs à la recherche de revenus stables. Pendant une période de forte dépréciation des liquidités, les investisseurs immobiliers peuvent augmenter les loyers pour compenser la hausse du coût de la vie. Cela peut se traduire par des revenus locatifs plus élevés pour les investisseurs immobiliers, ce qui peut conduire à un flux de revenus stable tout au long de la période. Surtout si vous envisagez également des locations à court terme, comme dans le cas des propriétés d’exploitation. Par exemple, lorsque vous investissez dans un hôtel, comme le Mövenpick Brussels Airport, vos revenus augmentent en même temps que le prix de la nuitée dans les hôtels, qui est soumis à des augmentations inflationnistes.

En résumé, si l’inflation est souvent considérée comme négative, elle peut aussi avoir des effets positifs sur le marché immobilier belge. La hausse des prix de l’immobilier et l’augmentation de la demande de biens immobiliers en période de forte inflation peuvent constituer des opportunités d’investissement intéressantes pour les investisseurs immobiliers. En outre, l’immobilier peut offrir une protection et générer des flux de revenus stables.

Vous souhaitez vous protéger de l’inflation et investir dans l’immobilier le plus tôt possible ? Découvrez le Mövenpick Brussels Airport et investissez encore aux prix les plus avantageux.

Leave a Reply