Skip to main content
Zaventem

Licence pour le tramway de l’aéroport à Zaventem et Machelen.

Le gouvernement flamand a officiellement approuvé l’itinéraire du tram de l’aéroport sur les territoires de Machelen et Zaventem. Cela constitue le dernier maillon manquant pour concrétiser la ligne de tram de Bruxelles à l’aéroport. Pour ce faire, d’importants travaux doivent encore être effectués, notamment la création d’une plateforme de tram le long de l’A201 et à travers une dizaine de rues dans les deux communes. Ces projets ambitieux comprennent également la construction de nouveaux tunnels et ponts, avec des mesures de compensation en matière de biodiversité prévues. Les travaux planifiés offriront des options de mobilité supplémentaires, facilitant ainsi le passage des automobilistes vers les transports publics et le vélo, favorisant ainsi ce que l’on appelle le « changement modal ».

 

La ligne de tram se ramifie à l’arrêt Eurocontrol de la ligne 62 de la STIB et relie le siège de l’OTAN à Evere à l’aéroport de Zaventem. Avec cette nouvelle ligne, le temps de trajet de Bruxelles-Nord à Zaventem sera d’environ 30 minutes, sur un parcours de 12 kilomètres. Sur ces 12 kilomètres, 8 ont déjà été aménagés, tandis que les 4 restants doivent encore être construits.

Tractebel Ney & Partners BBS Airport tram, vue du RO

 

La licence pour la partie du trajet qui traverse le territoire bruxellois, soit environ 400 mètres, avait déjà été accordée. Maintenant, le reste du trajet traversant la Flandre a également obtenu la licence. « Il est inacceptable qu’il n’y ait toujours pas de liaison tram entre Bruxelles et l’aéroport de Zaventem », déclare la ministre Demir. « C’est pourquoi nous prenons maintenant la décision de construire les maillons manquants et de finalement réaliser une liaison efficace. »

 

Le tram de l’aéroport offre de nouvelles possibilités en matière de mobilité, facilitant la transition des pendulaires de la voiture aux transports en commun et au vélo. Grâce à ce « changement modal », le trafic automobile diminuera à Diegem, Evere et Schaerbeek, rendant la région plus vivable. De plus, la rénovation verte de l’infrastructure rendra la zone beaucoup plus agréable pour les cyclistes, les piétons et les joggeurs, car des pistes cyclables et des trottoirs beaucoup plus confortables seront également aménagés.

 

Tractebel Ney & Partners BBS Airport tram Da Vinci, Machelen

 

La ministre Demir souligne que la périphérie flamande restera un environnement vert, comme le garantit cette autorisation. Il y aura un minimum à quasiment aucune nouvelle surface pavée, et des talus verts seront intégrés. De plus, l’impact de l’abattage d’arbres pendant les travaux sera largement compensé par la plantation de dix fois plus de nouveaux arbres. Afin d’améliorer davantage la qualité de vie des riverains, des mesures supplémentaires seront prises, notamment la construction de réseaux d’assainissement supplémentaires, de bassins tampons et même d’éco-tunnels, comme l’a souligné la ministre.

Tractebel Ney & Partners BBS Airport Tram, Culligan Avenue

 

Avec le projet de Luchthaventram, non seulement les transports en commun seront considérablement améliorés, mais les piétons, les cyclistes et même les automobilistes pourront voyager plus facilement et confortablement. Le projet Luchthaventram comprend, en plus des 4 kilomètres de plate-forme de tram :

– 6 nouveaux arrêts de tramway avec des points d’échange où les voyageurs peuvent passer à d’autres moyens de transport tels que les bicyclettes, les bicyclettes partagées et les voitures partagées.
– 7 kilomètres de pistes cyclables
– 6 kilomètres de pistes cyclables
– Des sentiers pédestres le long de l’ensemble de l’infrastructure
– 4 ponts pour vélos
– 1 tunnel à vélos

À l’origine, le plan était de commencer les travaux au début de 2024, mais la date de début prévue a été repoussée à fin 2025 ou début 2026. La durée estimée des travaux est d’environ quatre ans. Ainsi, on s’attend à ce que la nouvelle ligne de tram soit opérationnelle d’ici 2029 à 2030, comme annoncé par la Werkvennootschap.

L’extension du projet Luchthaventram a un impact significatif sur l’hôtel Mövenpick, situé à distance de marche d’un des arrêts de tram. Cet arrêt de tram offre non seulement une option de transport pratique pour les clients voyageant de et vers l’aéroport, mais aussi pour les touristes et les voyageurs d’affaires explorant la ville de Bruxelles.

La proximité de l’arrêt de tram améliore considérablement l’accessibilité de l’hôtel, permettant aux clients d’accéder facilement à l’hôtel depuis l’aéroport et d’autres lieux importants de la région. Cela renforce l’attrait de l’hôtel Mövenpick comme un hébergement idéal tant pour les touristes que pour les voyageurs d’affaires. Plus d’informations sur les dernières opportunités d’investissement ? Découvrez-en davantage ici.

 

Leave a Reply